La vérité sur l'herbicyclage et le chaume

    Pour beaucoup, laisser l'herbe coupée sur la pelouse est synonyme de jardin sans attrait, ou pire, d'un jardin ayant tendance à favoriser l'apparition du chaume. Or, les déchets de tonte issus de l'herbicyclage (ou du broyage) n'entraînent en rien le développement du chaume. En réalité, une tondeuse destinée à l'herbicyclage aura tendance à éliminer le chaume déjà présent.

    Le chaume, une couche compacte de tiges, pousses et racines mortes et vivantes qui s'enchevêtrent, se développe entre les brins d'herbe et la surface du sol. Cette matière organique est riche en lignine, une molécule résistante à la décomposition microbienne. Il est donc très difficile de s'en défaire ! Le chaume est le résultat d'une croissance excessive du gazon. Les racines et les tiges mortes restent sur la pelouse et ne se décomposent pas assez rapidement.

    On pourrait comparer ce phénomène à un seau percé duquel l'eau s'écoulerait lentement. Si vous continuez à remplir le seau, l'eau ne s'évacuera pas assez rapidement et le seau finira par déborder. Dans le cas d'une pelouse, une croissance excessive et une capacité de décomposition limitée entraîneront l'apparition d'une couche de tiges et de pousses qui, si laissée sur place, limitera encore davantage la croissance d'herbe fraîche.

    Bien que le chaume apparaisse en cas de tontes trop vigoureuses ou trop fréquentes, le problème ne se situe pas au niveau des brins mais bien au niveau des racines elles-mêmes. Un sol qui présente un pH supérieur à 7,2 ou inférieur à 6, ou qui est particulièrement lourd ou salé, favorise grandement le développement du chaume. Il a également été démontré que le recours à de puissants fongicides contribue fortement à la formation de chaume en raison de leurs effets dévastateurs sur les microbes et les vers présents dans le sol. Ces derniers jouent en effet un rôle essentiel dans le processus de décomposition.

    Une fois le chaume bien présent, les problèmes de votre pelouse ne seront pas uniquement d'ordre esthétique. Le chaume est une couche compacte qui repousse l'eau ce qui entraîne un dessèchement du sol par endroits, privant ainsi la plante de nutriments essentiels. De même, le dense « réseau » de chaume empêche les fertilisants de se propager correctement, ce qui rend l'achat d'onéreux produits pour pelouse totalement inutile. Enfin, en raison de sa nature particulièrement dense, le chaume constitue un habitat idéal pour les insectes qui consommeront ou abîmeront irrévocablement votre pelouse. Votre gazon deviendra sec, jaune, inégal et difficile à tondre et à entretenir, et ce quelle que soit la tondeuse à gazon utilisée.


    L'herbicyclage ne favorise pas l'apparition du chaume.

    Des études ont démontré que ce sont surtout les racines qui provoquent l'apparition du chaume et non pas les feuilles ou l'herbe coupée. Les fins déchets de tonte issus d'une tondeuse broyeuse sont extrêmement riches en eau (jusqu'à 85 pour cent) et présentent de faibles taux de lignine; la substance qui réduit la décomposition des racines, des tiges et des couronnes.

    Si vous vous inquiétez constamment de voir apparaître du chaume sur votre gazon, une bonne répartition des déchets de tonte sur votre pelouse peut s'avérer bénéfique. Cette herbe coupée est non seulement riche en eau, mais elle libère également de l'azote ainsi que d'autres nutriments importants lors de sa décomposition. Ces substances ne peuvent compenser des années de fertilisation et d'irrigation excessives, responsables de l'apparition du chaume, mais elles peuvent toutefois aider les racines en leur apportant tout ce dont elles ont besoin pour pousser. Au fil du temps, les déchets de tonte permettent de ramener l'épaisseur du chaume à un niveau acceptable. Si la couche de chaume n'excède pas 0,6 cm d'épaisseur, elle absorbera les chocs : au lieu d'empêcher le passage de l'air et des fluides entrants et sortants des racines, elle rendra votre gazon plus résistant et diminuera le risque de voir votre sol devenir compact.

    En conclusion, le chaume peut être un problème significatif de l'entretien de votre pelouse et doit donc être traité avec attention avant que la situation ne soit hors de contrôle. Toutefois, si l'épaisseur de la couche de chaume n'est pas trop importante, le broyage de l'herbe lors de l'entretien de votre pelouse peut réduire le risque de voir apparaître à nouveau du chaume.


    Informations pour la presse

    Pour des photos, veuillez cliquer sur le lien suivant :
    http://www.robomow.com/robomow-images/index.php

    Contacts presse:

    Agence LEWIS PR
    Marie-Laure Laville – marielaurel@lewispr.com
    Hélène Chaulin - helenec@lewispr.com
    Tél : 01 55 31 98 05